Le blues d’une camarade

Youpi.

On y est.

Le candidat du changement est arrivé en tête au premier tour comme nous étions beaucoup à l’espérer.

Cependant, cette soirée électorale laisse comme un goût amer dans ma bouche de jeune camarade.

Bien sûr il y eut les traditionnelles fausses-surprises auxquelles on pouvait s’attendre.

L’effet 3ème homme de 2007 de François BAYROU est retombé comme un soufflet (à l’image de ce qui est arrivé à Ségolène Royal, comme je le prédisais depuis plusieurs mois).

La « Le Pen Company » a encore une fois déjoué les sondeurs (qui n’ont pas vraiment le temps de faire leur autocritique : ils sont trop occupés à nous servir leurs estimations de second tour, avec les mêmes méthodes de calcul qui échouent depuis des années).

Jean-Luc Mélenchon s’est fait voler son exploit. Il multiplie par près de 6 le score du PC avec le même programme complètement périmé.

Objectivement c’est un miracle.

Mais quand les journalistes avaient décidé de faire de vous le 3ème homme qui flirterait avec les 17% (voire 20%, emporté par la vague du peuple !), c’est un bide.

Quand en plus on a annoncé sur tous les toits que finir derrière Le Pen serait un échec, ça vire à la correction.

Pour en terminer avec le Front de Gauche, ce résultat conserve UN élément rassurant : les gens lisent peut-être plus les programmes que l’on ne le pense.

C’est en tout cas l’observation empirique que j’ai pu faire dans mon entourage où la plupart des gens qui pensaient voter Mélenchon parce qu’ils trouvaient « le concept » sympa, ont changé d’avis après avoir lu la profession de foi.

La plupart des critiques que j’ai essuyé après mon article « Mélenchon, le triomphe du Vintage » était que, pour tenir un discours aussi sévère sur le « phénomène » je n’avais « visiblement pas lu le programme génial du Front de Gauche ». Je pense humblement que c’est le contraire.

Venons en aux vainqueurs.

Le camarade François et le sortant sont au second tour.

Dont acte.

Mais alors, pourquoi ce malaise ?

Sur un plan personnel, je suis, je le concède, consternée que plus de 30% des électeurs aient choisi un candidat d’extrême droite (FN) ou d’extrême gauche (Front de Gauche, FO, NPA).

Quand on opte pour des non choix dont l’histoire a prouvé qu’ils n’avaient aucune autre solution à proposer que la haine de l’autre (étrangers ou personnes qui gagnent de l’argent selon les cas), cela donne un indicateur fort du ras-le-bol d’un tiers des Français.

Sur un plan plus politico-mathématique la percée du FN rend très difficilement lisible les reports de voix au second tour.

D’autre part, le sortant a déjà démontré sa capacité à trouver les mots pour séduire les électeurs de l’extrême droite sur des thèmes sur lesquels la gauche ne peut s’aventurer au risque de fracturer les derniers marqueurs idéologiques qui séparent UMP et PS.

Enfin, arithmétiquement, les voix cumulées de la droite sont supérieures à celles de la gauche (hors centre).

Les instituts de sondage (les même qui plaçaient  Mélenchon à 17%…) annoncent entre 54 et 56 pour François HOLLANDE.

J’en fais ici le pari, ce sera un score 51/49 pour l’un ou l’autre candidat.

Le dernier point qui me chiffonne est plus personnel.

En 2007, on a beau avoir le cœur à gauche, tout le monde sait que la France aurait couru au risque industriel avec Ségolène ROYAL.

En 2012, il reste une crainte.

Le changement d’échelle.

François Hollande est un type sympa.

Mais quid de la capacité d’un Président de Conseil Général de Corrèze à devenir Président de la République ?

Le sortant avait occupé tous les postes qui comptent dans un gouvernement (économie, budget, intérieur…) et il a eu du mal à rentrer dans le job.

Comment notre champion qui n’a jamais dirigé un ministère peut-il réussir la greffe ?

Mes camarades me répondent que «tout de même, il a dirigé le parti ».

J’ai dirigé, une chorale. Je ne me sens pas pour autant prête à devenir Manageuse de Madonna.

Quand j’insiste dans les débats de ma section, on me répond que son inexpérience de l’exécutif et de l’international ne sont pas des obstacles.

A ceux là j’ai alors demandé de répondre à une question simple, à main levé:

Combien accepteraient d’envoyer leurs enfants dans un vol Paris/New-York dont le commandant de bord n’a jamais piloté (et n’a jamais pris l’avion pour se rendre à l’étranger).

Généralement le silence se fait.

Comprenez mon émoi : Vaut-il mieux envoyer un type « sympa » qui n’y connaît pas grand chose en 2012, au risque de « planter le quinquennat » et de re-signer pour 30 ans de droite ?

Ou attendre de présenter un candidat qui a les épaules en 2017 ?

Ce doute m’assaille depuis des mois.

Et hier, alors que je regardais mon candidat se tromper de porte pour rejoindre la salle polyvalente de Tulle en longeant le mur d’escalade municipal, il s’est renforcé.

Alors, quelque soit le résultat le 6 mai… je pense que je ne serai pas vraiment sereine.

AR

Publicités

15 responses to this post.

  1. Posted by Ancelin on avril 24, 2012 at 9:10

    Simple question, à laquelle je demande aussi un sondage à main levée. Si un de vos proches est sur le point de décéder à New York, et que le seul pilote qui est disponible avant des mois est un jeune novice, vous partez avec ou pas ?

    De plus… De quel candidat parlez-vous pour 2017 ?

    Réponse

    • Je comprends la logique… mais en l’occurrence on a un pilote (pas mal cow-boy certes) qui connaît le chemin. Laissons le prendre le manche pendant les turbulences avant de mettre aux manettes un type qui a plus les épaules. Pour 2017 je pense que des personnes plus câblées seront arrivées à maturité (Valls, Montebourg…). Je ne pensais pas que la métaphore de l’avion aurait un tel succès 🙂

      Réponse

  2. Posted by jul on avril 24, 2012 at 9:24

    pour vous répondre :
    – diriger le parti socialiste pendant 10 ans rend fort, tant ce n’est pas une mince affaire, surtout quand celui ci a du faire face à des crises comme celle de 2002 ou de 2005 ;
    – obama n’était que sénateur en 2008, même pas gouverneur ;
    – le président quel qu’il soit n’est pas seul non plus, il a des conseillers, une administration qui l’entoure ;
    – hollande a fait preuve de sa stature présidentielle depuis plusieurs mois, en particulier par sa constance et sa volonté de rassembler ;
    – « planter le quinquennat », « qui n’y connait pas grand chose » : voilà un beau manque de confiance, voire de dénigrement car, contrairement à ce que vous dites, hollande s’y connait

    enfin, je vous retournerais la question : à qui faites vous le plus confiance pour votre vol Paris-New york ? Au pilote certes inexpérimenté mais raisonnable, cohérent et dont le plan de vol est connu depuis plusieurs mois sans que son cap ne varie ? Ou alors
    à un pilote qui navigue à vue et qui est au commande alors que l’avion est en chute libre ?

    Réponse

    • Je comprends votre argumentation.

      Je n’exprime qu’un avis personnel. Oui il sera entouré. Oui Obama a réussi. Mais les conseillers ne suffisent pas. Un bon conseiller avec un mauvais président: c’est un mauvais quinquennat. Un mauvais quinquennat socialiste au moment où les défis sont si nombreux et les attente de nos concitoyens si élevées, c’est 30 ans de placard pour la gauche.
      D’autant que nous avons réussi le grand chelem. Nous avons remporté toutes les élections intermédiaires. Avec un succès aux législatives (qui suivrait la victoire aux présidentielles) TOUS les outils seraient entre nos mains.
      Mais les meilleurs outils ne servent à rien si nous envoyons un chef de chantier qui n’est pas apte à insuffler sa vision. Battre Sarkozy est une nécessité. Le battre avec un véritable projet et un « leader » pour le mettre en place m’aurait rassurée…

      Pour la métaphore de l’avion, je pense y avoir répondu dans le commentaire précédent 🙂

      Réponse

  3. Posted by Ancelin on avril 25, 2012 at 3:08

    Je pense que l’on peut même pousser plus loin votre démarche. Puisqu’il faut « manifestement » avoir fait ses classes dans un ministère tel que l’économie ou l’intérieur, et puisque, si la droite passe, elle n’y placera que des personnes de droite, on aboutit donc au fait que… Seule la droite peut gouverner raisonnablement ce pays. Quel sens civique, quelle démocratie que celle-ci ! Et qui donc espérez-vous qu’il soit, et de gauche, et dans un cabinet ministériel, et à stature présidentielle pour 2017 ? Pour un peu et on vous ferait passer pour la plus pessimiste des personnes…

    Franchement, je veux bien que vous craignez pour le pays. Cela vous honore. Je veux bien aussi que vous ne laissiez pas un président qui n’y connait rien prendre cette fonction. Cependant, je note que Nicolas Sarkozy n’a jamais fait la moindre étude économique (maitrise de droit privé, DEA science politique et pas même le diplôme de science po), bien qu’il ait quand même été parachuté à la tête du ministère de l’économie, contrairement à François Hollande, qui a bûché de la théorie à HEC, science po, ENA et autres écoles.

    Ce que je veux montrer ? On n’élit pas des compétences véritables. On élit une tendance de fond. Il suffit de voir le nombre de conseillers plus ou moins proches de chacun des candidats. Allez demander à Nicolas Sarkozy ce qu’est la demande normale ou la demande compensée, phénomènes pourtant à la base de toute théorie économique néoclassique. François Hollande, lui, s’en souviendra peut-être, mais là n’est pas la question. La question est que François Hollande comprend déjà les concepts, et peut percuter plus vite sur plus de domaines. Si je vous dis que tout ce qui est APL finit en fait intégralement dans la poche des loueurs et non des locataires, qu’en dites-vous ? Maintenant, si je vous dis qu’il y a discrimination, même positive, dans plus de 90% des informations commerciales qui vous arrivent ? Qu’est-ce qu’un grand discours sur le pouvoir d’achat si on n’y connait rien ? Qu’est-ce qu’un long plaidoyer pour une réforme dont on ne sait même pas si elle servira à quelque chose ?

    Alors oui, peut-être que François Hollande n’est pas L’Homme qu’il faut. Probablement n’est-il pas superman. Sûrement ne va-t-il pas tenir toutes ses promesses. Et même sûrement restera-t-il comme un goût d’inachevé. Mais franchement… Sommes nous réellement sûr que Nicolas Sarkozy, malgré tout ce qu’il nous vend comme expérience et comme épreuves traversées, malgré tout son appareillage de consultants déjà prêts à dégainer les premières mesures auxquelles seuls les technocrates sur France 3 à minuit et demi y comprennent quelque chose, malgré tout ce qu’il a fait de bien, sommes-nous sûrs qu’il constitue un meilleur choix ?

    Personnellement, ce n’est pas sur les critères purement économiques que j’irai voter dans 10 jours. Que le problème de la dette soit réglée en 2016 ou en 2017, au final tout le monde s’en fout, et ceux qui prêtent à la France les premiers. C’est sur l’ambiance générale du quinquennat. Parce que je suis intimement persuadé que, non, mon voisin, même s’il est d' »origine » différente de la mienne, est une personne bien a priori, et non l’opposé. Je suis persuadé que ces messieurs les ministres n’ont pas besoin d’enquêtes d’opinion au sujet de leurs personnes. Je suis persuadé que la France irait mieux si on faisait en sorte, à travers le découpage scolaire, que tout le monde aille vraiment dans la même école. Je suis persuadé que ceux qui feront disparaître le racisme ne sont pas des bobos du XVIème qui ne cotoient jamais que la « haute », mais bien par ces enfants qui jouent ensemble, sans tenir compte de leurs noms de famille. Je suis persuadé que les français ne veulent pas s’isoler dans une prétendue identité nationale, mais seraient bien mieux au quotidien si leur cercle d’amis contenaient toutes ces personnes injustement répoussées. Et c’est pour cela que dimanche, je ne me tromperai pas de bulletin.

    Je remercie le lecteur d’être arrivé jusqu’ici, pour moi il est tard, bonne journée à tous 😀 (je pensais pas arriver au point d’avoir une barre de scroll à droite 😛 )

    Réponse

    • J’ai tout lu (si, si :)).

      Et ma réponse sera courte: je pense que nous ne sommes tout simplement pas du même avis, mais on ne va pas en faire un drame. Je dirais même que je souhaite que tu ais raison!

      Réponse

  4. Posted by Jacques C on avril 25, 2012 at 3:01

    Tous les billets de ce blog montrent que son auteure est UMP. Il est inutile d’essayer de répondre à ses arguments dont la mauvaise foi est abyssale.

    Réponse

    • Double commentaire=double réponse.

      Comme annoncé dans mon post de ce jour, c’était le dernier commentaire de ce style (pas très utile ni constructif) que je laisse passer (à 10 minutes près vous étiez censuré. Scandale! Serais-je pire qu’UMP? FN? Voire même Front de Gauche? Ou tout simplement je n’ai pas le même avis que toi camarade. C’est interdit par la charte du parti? Pas dans ma section en tout cas!). D’autant que nous nous sommes déjà croisé dans plusieurs réunions… Mais tu n’as peut-être pas la mémoire des noms. En même temps il faut se rendre à l’évidence: je suis comme mon nom: banale.

      Quoi qu’il en soit: je ne t’en veux pas.

      Vive le bio Jacques! Et vive la Bretagne!

      Réponse

  5. Posted by Yann-Bleiz on avril 25, 2012 at 5:26

    En 2017, la droite gagnera très certainement. Soit Marion La Pen avec le FN (ou tout autre nom qu’il aura pris entre temps) ou un des politiciens UMP aux dents longues qui attendent le 7 mai pour dezinger Sarko. Aujourd’hui, nous n’avons donc qu’un choix pour avoir un peu de souffle pendant ces 5 prochaines années, que le pays soit un peu gouverné avec un minimum d’humanisme.

    Réponse

    • Je partage une partie de votre analyse. Le parti qui gagne ces élections perdra celles de 2017. Mais pour ma part, je pense que le programme du PS reste plus adapté à une période de post-crise… dont nous sommes encore loin.

      Réponse

  6. Posted by Tomaka on avril 26, 2012 at 12:07

    Les Français semblent, non pas vouloir de François H comme Président, mais ne plus vouloir de Nicolas S… sans vraiment savoir pourquoi d’ailleurs.
    Perso cette histoire d’avion et de pilote me donne envie de prendre le train.
    Bonne chance camarades

    Réponse

    • Effectivement, c’est une élection ou le choix se fera par élimination…

      Réponse

    • Posted by Nina on avril 27, 2012 at 6:31

      Moi personnellement, je sais très bien pourquoi je ne veux plus de N. Sarkozy. Enfant d’immigrés, étant née sur le territoire francais, y ayant vécu toute ma vie, y ayant étudié, grandis, aimé, et aimant ma belle France plus que tout… Je n’en peux simplement plus d’un homme qui fait sauter un à un les principes républicains qui ont mis tant d’années (et parfois au prix du sang) à être construits. Et qui, durant 5 ans, a remis en cause ma propre identité (et techniquement la sienne aussi, étant descendant d’immigrés…). Je vous invite à lire cet article : http://sceaux.blog.lemonde.fr/2012/04/26/arnima-se-croyait-francaise-elle-est-devenue-une-arabe/ qui résume très bien ce ressenti du à ces 5 dernières années sarkoziennes.

      Alors oui F. Hollande n’est peut-être pas le meilleur choix, mais 5 ans de plus dans cette atmosphere délétère… Nous n’avons manifestement pas les mêmes priorités, moi c’est la dignité humaine et le respect de mon identité et des valeurs républicaines qui me poussent à un tel choix et qui priment sur le reste (certes par défaut), et non pas une logique économique.

      Réponse

      • Posted by Thomas K on avril 30, 2012 at 3:59

        C’est triste. Une crise d’identité contre un pays entier dans la merde. C’est triste.
        Si FH est au pouvoir, il y aura toujours des gens pour te reprocher de ne pas avoir le type Caucasien. Il ne faut pas rêver ça ne va pas changer. Les hommes se mettent sur la gueule depuis que le monde est monde et c’est d’autant plus facile si l’autre est différent physiquement. Il va falloir faire avec Nina.
        Si c’est ça ton seul argument pour voter Hollande alors imagine notre belle France, ta Belle France avec à sa tête Royal, Mélanchon, Montebourg, Aubry,… c’est pas ça que tu veux donner à tes enfants, une France à l’image du coq son emblème, Digne mais les deux pieds dans la Merde.
        Ceci dit je respecte ton choix. Bon vote.
        Thomas.

      • Posted by Nina on mai 16, 2012 at 8:14

        Reponse vue apres les resultats, vous ne m’en voudrez pas.

        Vous avez raison, un socialo a la presidence n’empechera pas les gens de remettre en cause mes origines, ne me faites pas plus bete que je ne le suis, merci. Je ne parle pas d’angelisme et ne vit pas au pays des Bisounours. La difference, c’est que ces 5 dernieres annees, ce type de discours a ete avalise par les plus hautes instances (je ne prendrais meme pas la peine de vous en citer tellement il y en a, et un peu de recherche vous permettra d’en trouver a la pelle). La difference, c’est que ce type de discours ne viendra pas directement de l’Etat, et mine de rien, ca change pas mal de choses, quoi que vous en pensiez. Quand un gouvernement rend valable ce genre de pensees, c’est la societe qui en prend un coup.
        Ca vous choque, mais oui, je prefere vivre pauvre mais dignement que riche en ayant trahi ce pour quoi nos ancetres se sont battus.

        Ceci etant dit, mon choix ne s’est pas fait uniquement sur ce critere. C’est un facteur, qui me touche personnellement, mais qui n’en est qu’un parmis d’autres.
        La difference entre vous et moi semble-t-il, c’est que je ne pense pas que M. Hollande foutra davantage le pays dans la merde plus qu’il ne l’est deja. Et que vous le vouliez ou non, son election commence a faire bouger les lignes.

        Et non, voir a la tete de l’Etat des figures du PS ne me fait ni chaud ni froid. On juge sur le papier, les proces d’intention, c’est fatiguant, contre-productif et inutile (pour ne pas dire debile). C’est exactement le meme principe que remettre en cause les capacites intellectuelles de quelqu’un parce qu’il est un peu plus sombre de peau : ca n’a pas de sens.

        Maintenant, seul l’avenir nous dira si ces changements seront positifs ou negatifs. Comme a chaque election.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :