Adieu Libé je t’aimais bien…

Quelle ne fut pas ma surprise au soir du débat, de découvrir que 20 minutes après le début de l’échange, Libé diffusait déjà sa « Une » du lendemain titrée « Hollande préside le débat » (d’autant qu’après 20 minutes de débat, c’était pas encore flagrant…).

Pour moi c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase d’un traitement de la campagne que j’ai trouvé sensationnaliste et manquant cruellement de hauteur.

Comme le disait un ami ce matin sur un réseau social « Par cette acte, Libération a définitivement rejoint Le Figaro et l’Humanité dans le triste club des journaux devenus des newsletter des partis qu’ils défendent. Et c’est bien dommage. ».

Oui c’est bien dommage, parce je t’aimais bien Libé, et je trouvais ça classe que l’un des derniers quotidiens « neutre » soit de gauche.

Devenir Le Figaro de gauche ne te grandit pas.

Le champ des canards à peu près objectifs et sérieux se restreint donc au Monde, aux Echos et la Croix…

AR

Publicités

One response to this post.

  1. Posted by juliena on mai 11, 2012 at 2:09

    (Ta gueule : alors il vient ce 06 ?)

    Je ne lis pas Libé, je n’ai donc pas d’avis sur leur couverture de la campagne. Je vais être hors-sujet mais ce qui m’a mis en colère pendant cette campagne, c’est le soutien de la CGT à Hollande. Si les syndicats étaient moins politisés, nul doute que le nombre de salariés syndiqués évoluerait à la hausse… pour le bien de tous !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :